Crise post-électorale : Cellou Dalein Diallo donne les trois clés de la paix

En marge de l’assemblée de son parti, le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, et leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG)  a donné, samedi, les clés de la paix.

« Les bonnes volontés qui sont en train de s’agiter : société civile, leaders religieux, diplomates, médiateur… Elles n’ont qu’à aller dire à Alpha Condé d’arrêter de tuer les citoyens guinéens et d’accorder l’impunité totale à ceux qui accomplissent ces sales besognes. Elles n’ont qu’à aller dire à Alpha Condé d’arrêter de voler les suffrages de ses concurrents pour se proclamer injustement, illégalement, vainqueur lors de ces élections. Elles n’ont qu’à dire à Alpha Condé de respecter les accords politiques et les lois de la République. Voilà les clés de la paix », a entamé le chef de l’opposition.

« Nous avons expliqué à toutes ces bonnes volontés, qu’ils ont falsifié les PV. Là où le RPG a 5 voix, ils dictent 217. Et là où l’UFDG a 120, ils dictent 13. Nous avons tous les PV avec nous », a-t-il martelé.

« On ne peut plus accepter que monsieur Alpha Condé utilise les suffrages de ses concurrents pour se déclarer vainqueur ou pour déclarer son parti vainqueur de ces élections », a-t-il martelé.

« Je vous prie de bien vouloir maintenir le cap ; car, il ne faut pas qu’on recule, il faut qu’on continue ».

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *