Violences à Taran : trois membres du FNDC condamnés par le TPI de Labé

0
118

Poursuivis depuis quelques jours pour complicité de destruction de biens privés, violences, coups et blessures suite à la plainte de Sally Dian Oury Diallo Boréa (la principale victime), les trois membres et responsables du front national pour la défense de la constitution (FNDC) du côté de la sous-préfecture de Taran ont finalement été condamnés mardi soir par le tribunal de première instance de Labé, a appris Guineenews.

Mabo Kobin Diallo, Samba Oury Diallo et Mamadou Saidou Diallo, les principaux accusés, ont tous été condamnés à un an de prison avec sursis. Les deux premiers à savoir Mabo Kobin Diallo et Samba Oury Diallo ont été frappé chacun d’une amende d’un million de francs guinéens (1 000 000 GNF). Le dernier c’est-à-dire Mamadou Saidou Diallo lui a été sommé de payer une amende de cinq cent mille francs guinéens (500 000 GNF).

Il faut rappeler que les faits remontent au 22 mars dernier en marge du double scrutin législatif et référendaire lorsque le domicile privé de Sally Dian Oury Diallo Boréa a été vandalisé par des jeunes à la recherche de bureaux de vote dans la commune rurale à en croire à la victime.