Revue de presse en Guinée :  «  la cécité du pouvoir  d’Alpha Condé », « les formalités du 3ème mandat »…

0
124

Dans les kiosques cette semaine ( du 20 au 26 juillet), Le Lynx, La Lance et Le Populaire  ont retenu l’attention de Guineenews.

« Vers un troisième mandat pour Alpha Condé : les formalités vont bon train », titre Le Populaire du 20 juillet. L’hebdomadaire croit qu’Alpha Condé,  « qui tient le pays depuis décembre 2010, pourrait remporter pour la troisième fois le scrutin présidentiel ».  Cela, « non pas parce qu’il a conquis le cœur des électeurs ou qu’il est capable de survoler son principal adversaire Cellou Dalein Diallo, mais parce que le système conçu en sa faveur le lui permet ».  Poursuivant, le journal croit que le fichier électoral est taillé selon la volonté du président Condé, l’administration électorale est prête à prolonger son séjour à Sékhoutoureya et l’organisation des législatives le 22 mars a mis au pas tous les partisans de l’alternance. « La fin du tour de la Guinée en faveur d’un troisième mandat coïncidera avec la tenue à Conakry d’une grande rencontre devant clôturer l’évènement par la présentation officielle du candidat du parti », annonce le journal.

Le Populaire croit que sauf coup de théâtre, le candidat du RPG-Arc-en-ciel sera le seul et unique candidat du parti à l’investiture pour la présidentielle du 18 octobre prochain. Et la messe sera dite pour les opposants qui n’auront que leurs yeux pour pleurer.

« Le RPG arc-en-ciel indexe Alpha Grimpeur comme son candidat à la présidentielle de 2020 », titre Le Lynx qui pense que la désignation du président de la République intervient à la suite de conventions sans convictions à Kindia, N’Zaly, Labé et Kankan. Le satirique parle même de simulacres de conventions pour encore adouber Alpha Grimpeur. Le satirique consacre trois pages à ses conventions.  Il compare celle de Labé à une foire aux menteurs où les animateurs (pour la plupart des cadres supérieurs, des ministres, des anciens ministres, des professeurs d’universités) ont menti sur l’atteinte du point d’achèvement du PPTE, la réalisation de barrages hydroélectriques, la réalisation de ponts et chaussées, etc.

« Manifestation du FNDC du 20 juillet : la cécité du pouvoir ! », barre à sa Une La Lance du 22 juillet. Le journal relate que la marche du FNDC pour le départ d’Alpha Condé a été, une fois de plus, « divertissement appréciée.» Entre l’échec total prôné par le pouvoir et le succès total exhibé par les organisateurs, il n’y a presque plus place pour une troisième voie. Comparant les deux communiqués du gouvernement et de l’opposition sur la manif, le journal en vient à la conclusion que les chiffres du FNDC (20 personnes blessées dont 5 par balles et 2 dans un état très critique) sont exacts.

 Cependant, estime La Lance, la question qui crève les yeux tourne autour de l’atteinte des objectifs. « Le départ de M. Alpha Condé est plus que souhaitable. Les raisons sont nombreuses, elles jonchent les rues comme les ordures de Conakry qui empoisonnent la vie de la quasi-totalité des Guinéens. Mais Alpha, peut-on le contraindre à partir de Shékoutoureya aussi longtemps qu’il réussira à confiner, bloquer ses principaux adversaires politiques chez eux ? Accorder moi la liberté d’en douter », conclut ainsi l’auteur de le journal.