voir Plus
    mercredi, 03 mars 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Prix des produits pétroliers : Dans le contexte actuel, Kassory trouve que les 10.000 FG sont insuffisants

    Alors que le Syndicat de ne pas lâcher du lest dans son bras de fer avec le gouvernement et de faire fléchir celui-ci, ce dernier semble disposé plutôt à faire s’adapter le peuple à l’augmentation faite sur le prix des produits pétroliers.

    Au sortir d’une rencontre tripartite tenue entre Gouvernement, Syndicat et Patronat le mercredi 18 juillet 2018 à la Primature, le Premier ministre a évoqué les raisons de l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

    « La contrainte majeure liée au prix, nous devons l’assumer. Pourquoi ? Quand vous arrêtiez cet accord, encore une fois, je n’étais pas aux affaires, le prix était à 47 dollars. Corrigez-moi si je me trompe. (…). Au moment où nous fixions le prix à 10.000 FG, le baril était à 72, 73 dollars », a rappelé Ibrahima Kassory Fofana dans la première grande édition de la radio nationale ce jeudi 19 juillet.

    Poursuivant, le Premier ministre a indiqué qu’il y en a qui lui disent que l’Accord de Washington prévoit que ça devrait être 950. « C’est vrai !», les raisonne-t-il. « Mais 950 basés sur un baril avant décembre 2017 où ils projetaient ça, l’augmentation du prix du baril était prévu autour de 65, 70. A 65, 70, les 950 étaient jouables. Çaéquilibrait. Au moment où on prenait la décision, c’était à 77 dollars. Et aujourd’hui, vérifiez sur le spot international, on est à plus de 80 dollars le baril. Ce que je suis en train de dire, dans la situation actuelle, même les 10.000 FG sont insuffisants », déclare Kassory Fofana.

    « Pour s’en convaincre, se justifie-t-il, comparez par rapport à la Côte d’Ivoire qui est productrice en partie de son pétrole. Le prix là-bas est plus cher qu’en Guinée, plus cher qu’au Sénégal ».

    Cette déclaration d’Ibrahima Kassory Fofana ne vient-elle pas corroborer les rumeurs selon lesquelles l’Etat envisage d’augmenter le prix du carburant à 12.000 FG ? L’avenir nous l’édifiera.

    POPULAR