Lutte contre le Covid : le ministre de la jeunesse inaugure le centre d’apprentissage et d’incubation des métiers de Touayah

0
127
Le ministre de la Jeunesse et de l’Rmploi jeune a procédé ce mardi 19 mai au lancement du projet de riposte contre le Covid19 et à l’inauguration du centre d’apprentissage et d’incubation des métiers à la maison des jeunes de Taouyah.
La cérémonie  a eu lieu dans l’enceinte de la maison des jeunes de Ratoma qui abrite ledit centre. Outre les cadres de son Département, Mouctar Diallo était accompagné de plusieurs partenaires techniques et financiers grâce auxquels, le projet a vu le jour. Entre autres, il y avait les chefs d’agences onusiennes de l’UNFPA et de l’OIM, le représentant du projet Enabel-Intégra.
A l’entame de son allocution, le chef de Département de la Jeunesse a décliné l’objectif de ladite cérémonie. Selon lui, « C’est pour concrétiser le souhait du chef de l’Etat qui se traduit par un Guinéen, un masque et une solution hydro alcoolique, que mon département a choisi d’opérationnaliser le centre d’incubation aux métiers de la confection couture de Taouyah pour dans un premier temps, assurer l’insertion socioéconomique de 100 jeunes filles et garçons en vue de la confection et de la distribution de matériels de protection individuelle contre le Covid 19 (…) Mon département s’est engagé à rendre opérationnel ce centre en faveur de la présente crise non seulement pour répondre à une demande urgente de lutte contre le coronavirus mais aussi pour contribuer à la résilience à la Covid-19 notamment dans le secteur de la confection de masques qui est un secteur porteur d’emplois et de richesses », indique Mouctar Diallo.
Pour toujours faire face à cette pandémie de coronavirus, le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi jeune a initié un projet mettant l’accent sur la communication mobile à travers des motos et des véhicules, la communication sur support mobile (panneau, banderole, t-shirts, autocollants etc), la distribution de 100 000 masques faciaux et de 50 dispositifs de lavage de mains.
« La communication mobile sera assurée à travers vingt véhicules et 50 motos déployés dans toute la ville de Conakry. Pendant 12 jours, 60 jeunes munis d’engins de sonorisation vont parcourir les communes de  Conakry pour sensibiliser sur l’existence et la gravité de la maladie » annonce le ministre.
Pour parvenir à la concrétisation de ces projets, il a fallu l’appui de plusieurs partenaires techniques et financiers notamment l’UNFPA, la Fondation des Volontaires d’Afrique (FVA), le Centre de Commerce International, Projet Intégra-Enabel.
« Nous vous adressons nos remerciements et vous invitons à poursuivre votre appui pour faire de ce centre un important instrument de promotion des activités de toute la chaine de valeurs du secteur de la confection », a lancé le ministre Mouctar Diallo à l’endroit des partenaires.
Présente à cette cérémonie, la représentante de l’UNFPA a mis un accent particulier sur la communication dans la lutte contre le Covid19. «L’initiative du ministère de la Jeunesse accompagnée par le système des Nations Unies constitue une pierre angulaire parmi tant d’autres dans la constitution et la construction d’une fondation de réponse qui est basée sur l’intonation  et la connaissance de comment battre la Covid-19 (…) Cette information est la meilleure arme pour se protéger contre le Covid19 » fait remarquer Dr Barbara Sow
Ce projet qui a vu le jour ce mardi 19 mai 2020, est une initiative du précédent ministre de la Jeunesse Moustapha Naité qui l’a présenté au public depuis le 12 août 2016. C’est pourquoi Mouctar Diallo a saisi cette occasion pour féliciter son prédécesseur, initiateur de ce projet.