Lola: un élève produit de l’électricité à l’aide d’un groupe électrogène fait en bambou

0
710

A Lola, au sud-est de la Guinée, un élève en classe de terminale a réussi à produire de l’électricité à partir d’un groupe électrogène qu’il a fabriqué à base de bambou. Luopouna Doré, c’est le nom de cet élève, travaille sur ce groupe électrogène inédit depuis décembre 2018. Et en trois mois, il a réussi à concrétiser son rêve. «Tout a commencé le 17 décembre 2018 quand je me suis dit qu’il me faut créer quelque chose pour ainsi marquer mon passage sur cette terre. J’ai alors pensé à deux choses: soit un téléphone, soit  un groupe électrogène. Après avoir travaillé sans succès sur le téléphone, je me suis tourné vers le groupe électrogène », a confié l’élève à Guineenews.

En plus des bambous qu’il a envoyés de son village à Lola, Luopouna Doré a utilisé des bouteilles (en verre) cassées, du charbon, du papier, de la cendre de bois, des fils électriques… « Dans un premier temps, ça ne donnait pas de l’électricité. Ce sont la cendre et la  poudre de charbon qui m’ont aidé à pouvoir allumer les lampes électriques », explique le jeune très fier de son invention.

Le groupe électrogène de Luopouna Doré peut allumer trois lampes électriques, mais le rêve de l’élève est de pouvoir électrifier toute la préfecture de Lola, l’une des zones les moins électrifiées du pays. «J’aimerais vraiment électrifier ma préfecture », a-t-il dit, déplorant le fait que par manque d’électricité, « les élèves ont du mal à apprendre ou réviser leurs leçons ». Il ajoute : « je sais aussi que l’électricité est aussi importante pour le développement de ma préfecture ».

Animé par l’idée d’électrifier sa préfecture, Luopouna Doré compte sur un éventuel appui du gouvernement ou toute autre institution nationale ou internationale.