L’ANIES et la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER) du Sénégal vers un partenariat fécond

0
248

L’Agence nationale d’inclusion économique et sociale de la Guinée (ANIES) a effectué récemment une visite de trois jours auprès de la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER) du Sénégal, à Dakar. Cette mission  qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’ANIES et la DER, qui est par ailleurs un réel outil de promotion du secteur entrepreneurial au Sénégal, était conduite par le Conseiller Spécial du Premier ministre en charge de l’économie et des finances, Ansoumane Camara, par ailleurs Coordinateur Général de l’ANIES, et Mme Sanaba Kaba, la Directrice générale de l’ANIES.

Cette mission effectuée du côté de Dakar a pour but  de permettre à l’ANIES de s’inspirer de l’expérience de la DER dans le mécanisme de mise en œuvre des activités dans la promotion de l’entreprenariat.

« Un partenariat avec une structure comme la DER est une belle opportunité pour l’ANIES. Nous envisageons  de mettre en œuvre des politiques d’inclusion productive, en rapport avec l’entrepreneuriat, l’agriculture et l’énergie, pour renforcer l’autonomisation économique des personnes en situation de pauvreté.  A l’issue de cette rencontre, nous avons pu tirer des enseignements bénéfiques pour le déroulement de nos activités », a indiqué M. Ansoumane Camara.

Abondant dans le même sens, Mme Sanaba Kaba, directrice générale de l’ANIES a émis le vœu suivant : « Nous espérerons vraiment que ce partenariat sera d’un grand apport dans la mise en œuvre de notre politique d’inclusion productive. Il est toujours intéressant de voir ce qui se fait dans d’autres pays, surtout quand c’est un modèle réussi comme le cas de la DER, bien sûr avec ce partenariat nous ne comptons pas copier le modèle sénégalais, mais nous allons nous en inspirer et l’adapter aux réalités guinéennes », a-t-elle déclaré.

La DER se présente comme un réel outil d’accompagnement et de promotion du secteur entrepreneuriale sénégalais. Le dispositif mis en place assure une création de richesse, l’inclusion et la participation active des populations à la croissance et l’équité territoriale.

La Guinée et le Sénégal ayant des écosystèmes similaires, comprendre d’une façon approfondie le concept de la DER permettra à l’ANIES une mise en œuvre rapide et efficace de sa stratégie nationale d’inclusion productive.

Il est important de rappeler que l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) a été créée dans le but de favoriser un développement économique et social durable et inclusif, en luttant ainsi contre la marginalisation et l’exclusion sociales. Son objectif principal est de consentir un effort financier de 2% de PIB à la politique nationale d’inclusion économique, sociale et financière dès 2020.

Dans le cadre de cette mission, l’ANIES a invité d’autres structures publiques, notamment l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP), l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et le Fonds National d’Insertion Jeunes (FONIJ), ainsi que le PNUD et la Banque islamique de développement (BID) à se joindre à elle, en vue de fédérer leurs synergies.

Sur le calendrier de la visite, il faut rappeler qu’il a porté entre autre sur des séances de travail et une visite à l’unité de production de Eau Royale à Sébikhotane, une entreprise dynamique appuyée par la DER dans sa stratégie de développement industriel.