Football/Guinée: Les raisons de l’arrêt du championnat ne sont pas que sanitaires

0
1011

Quand la CAF a demandé à ses associations membres de la tenir informer, au plus tard ce 5 mai,  de la poursuite ou non de leur championnat, la Ligue guinéenne de football professionnel n’a pas réfléchi mille fois avant de prendre sa décision. Elle a décidé de mettre fin au championnat. Une décision actée samedi dernier. Mais les raisons qui ont motivé la décision de la Ligue ne sont pas que liées au COVID-19, même si celui-ci a, de plus, pesé .

« Bien sûr, nous sommes dans l’incertitude quant à la fin de l’épidémie vu que le nombre de cas positifs ne fait qu’augmenter. Mais, il y a aussi l’hivernage qui est à nos portes. Au vu de tout cela, nous avons donc pris la décision de faire arrêter le championnat », a expliqué à Guinéenews le secrétaire général du Horoya et membre de la LGFP, Kroutimy Mady Kaba.

COVID-19 certes, mais hivernage aussi

La LGFP a décidé d’arrêter le championnat et de prendre en compte les points obtenus lors de la phase allée. En Ligue 1, le Horoya est alors devenu champion de Guinée. La SAG de Siguiri et le Wakriya joueront également les compétitions continentales. Mais la question du vainqueur de la Coupe nationale – qui peut aussi jouer la Coupe de la CAF – se pose. Et la fédération devra trancher.

La LGFP a pris la décision d’arrêter au moment où la Guinée connaît une croissance du nombre de cas positif au COVID-19. Le pays a déjà dépassé les 1700 cas avec 9 décès.

Côté climatique, les premières pluies ont commencé depuis fin mars. Et s’il y a une période que les organisateurs des compétitions footballistiques ont toujours évité en Guinée, c’est celle allant de juin à septembre. Le pays n’ayant pas les infrastructures adéquates qui répondent à cette période.