Ecobank Day célébré sur fonds d’information et de la sensibilisation autour des maladies non transmissibles

0
465

La Banque panafricaine Ecobank a célébré la 7ème édition de son événement dénommé Ecobank Day ce vendredi 8 novembre, à Conakry. La cérémonie a réuni autour du Directeur Général et des cadres d’Ecobank, le ministre d’Etat, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le président de la Croix Rouge Guinéenne, les représentants des institutions républicaines et de l’Association des banques et de la microfinance, les chefs de missions et représentants des institutions de coopération bi et multilatérale, les cadres de l’administration publique et du secteur privé, ainsi que de nombreux représentants des institutions des Nations Unies.

C’est sous le thème « Prévenir les maladies non transmissibles dans les communautés africaines » que s’est tenue l’édition 2019 d’Ecobank Day, avec une mention spéciale mise sur « la santé mentale et les maladies cardiovasculaires ».

Dans son discours de bienvenue, M. Diawadou BAH, Directeur général Ecobank, a rappelé qu’à l’échelle du Groupe Ecobank, il a été initié le concept appelé Ecobank Day. Et qu’à l’occasion de cette journée, le Groupe s’emploie à impacter davantage les communautés au sein desquelles il opère.

« En Guinée, on a fait le choix de mettre le focus sur les maladies non transmissibles qui constituent un fléau au niveau de nos sociétés. Chacun de nous, au sein familial, au niveau de son environnement, a quelqu’un qui a été touché par ces types de maladies cardiovasculaires : AVC ou diabète. Donc, nous avons pensé qu’il était important de sensibiliser notre communauté et d’initier cette démarche qui, nous l’espérons, portera ses fruits. Donc, pour nous, la prévention est le maitre mot. Et c’est ce que nous voulons mettre en exergue aujourd’hui », a dit le Directeur Général, avant d’inviter les uns et les autres à changer les modes de vie, à revoir les habitudes alimentaires et à faire beaucoup plus d’activités physiques en vue de pouvoir garder la bonne santé.

A sa suite, Karifa Mara a, au nom du représentant de l’OMS en Guinée, félicité Ecobank pour avoir initié depuis 2013 la célébration annuelle de ces journées de sensibilisation pour la promotion de la santé et de l’éducation. Puisque de l’avis de M. Mara, les maladies non transmissibles (également appelées les maladies chroniques) constituent de nos jours des préoccupations majeures de santé publique et de développement tant par leur ampleur que par leur coût en termes de dépenses de santé.

De son côté, le Président de la Croix Rouge Guinéenne a salué les innombrables efforts du Groupe Ecobank pour les populations guinéennes en Afrique. « Nous souhaitons à juste titre que cette initiative ravive le pont de la conscience collective afin de booster à la fois les efforts des bailleurs et des acteurs multisectoriels dans la lutte contre la maladie. Prions ensemble pour la diversification et la pérennisation de telles initiatives qui accompagnent les efforts de l’Etat guinéen et de ses partenaires », a formulé Youssouf Traoré.

Représentant de la ministre de l’Action Sociale, M. Mouloukou Souleymane s’est félicité de voir celui qui gère l’argent se décider d’initier une telle journée qui consiste à donner une alerte précoce des maladies non transmissibles. « Et le ministère promet de faire davantage de sensibilisations et de faire en sorte que nous puissions davantage prendre soin de notre cœur », a-t-il promis.

Avant de déclarer ouverts les travaux, le ministre d’Etat, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a transmis les vives et chaleureuses félicitations du Président de la République et de son gouvernement à Ecobank pour l’initiation de cette journée, ainsi qu’au corps médical pour son implication.

Tout en invitant l’assistance à l’observation de certaines règles qui éviteraient de contracter les maladies non transmissibles, Dr Niankoye Lamah a dit qu’à moindre coût, et même sans frais, on peut prévenir certaines maladies.

« Il suffit simplement d’un coup de pouce dans nos comportements physiques et alimentaires », a enseigné le ministre.

Le concept Ecobank Day est né de la volonté de la banque panafricaine de consacrer du temps et de l’énergie à son devoir d’entreprise citoyenne responsable et d’investir dans le développement des communautés. Ainsi, chaque année, une journée est dédiée aux responsabilités sociétales et environnementales au profit des communautés.

Au cours de cette journée, le personnel d’Ecobank est mis à contribution pour participer à des activités sociétales, en collaboration avec les gouvernements, organismes de santé publique, ONG et les communautés elles-mêmes.