Covid19 : un colonel de la marine suspecté de porter les symptômes, intercepté à Lola

0
467

Un cas suspect de Covid19, en provenance de Conakry, a été intercepté à Lola, après un séjour dans la localité de Fanghan et à Pamporé, dans la sous-préfecture de Koulé,  où il subissait des soins à l’indigénat, vu la gravité de son état, a-t-on appris auprès de la direction préfectorale de la santé de Lola.  Il s’agit d’un colonel de la marine résident à Kagbelen village,  dans le district de Dubreka, qui serait arrivé à Pamporé, dans la  sous-préfecture de Koulé  le 20 avril à bord d’un minibus. C’est un cas suspect de Covid19  auprès duquel une équipe médicale a été dépêchée, pour s’enquérir de la situation, selon le directeur préfectoral de la santé de Lola, contacté par notre reporter.  Les plaintes du malade étaient  ‘’la fièvre,  la toux,  le mal de gorge, la fatigue, le manque d’appétit et des difficultés  respiratoires’’, a tenu à préciser notre interlocuteur, concernant les symptômes du mal dont souffre le patient, qui seraient identiques à ceux du Covid19.   D’après le malade, c’est du 19 au 20  avril qu’il aurait effectué le parcours de Conakry à Pamporé,  sous-préfecture de Koulé, située dans la préfecture de N’Zérékoré.  Le 2 mai, il aurait été  consulté à l’hôpital de  Koulé, avant de  bouger le même le jour, pour un autre village, appelé  Konia aviation,  dans la préfecture de N’Zérékoré.  Et de là-bas,  il serait venu à Fanghan,  dans la sous-préfecture de Gama Brèma, chez un tradithérapeute.  Du 2 mai au 6 mai, il aurait séjourné à Fanghan  chez le thérapeute, puis le 7 mai,  il aurait quitté Fanghan  pour venir à Lola centre,  toujours accompagné du guérisseur,  et c’est en ce moment que la commune aurait reçu l’alerte.  Une ambulance aurait pris le malade en charge pour son acheminement vers Conakry, des prélèvements pourraient confirmer ou infirmer, s’il s’agissait oui ou non d’un cas de Covid19. Puisque ses proches parlent d’un cas d’empoisonnement dont aurait été victime.8