Covid-19 : Les contacts de la patiente réfugiée à Kankan, testés négatifs

0
611

Les 5 contacts de la femme porteuse du covid19, retrouvée récemment à Kankan, ont été testés négatifs, après avoir été placés en confinement au CTE (centre de traitement épidémique de Kankan, a annoncé ce jeudi, Dr Mohamed Sacko Sylla, directeur régional de la santé par intérim lors d’un point de presse qu’il a tenu autour de cette crise sanitaire.

 « C’est ce matin, que nous avons reçu la confirmation de la négativité du test  effectué sur les proches de la jeune fille (infectée), ils sont tous négatifs, c’est ce qui nous réjouis beaucoup. Nous avons essayé de rompre la transformation, en mettant les parents de la fille dans notre centre de traitement des épidémies, donc la population peut rester tranquille, la chaîne de contamination est rompue. Nous n’avons pas d’autres contacts et la surveillance continue », a révélé Dr Mohamed Sacko Sylla.

Ceci dit,  sachant bien que la jeune dame infectée serait entrée à bord d’un véhicule personnel, qu’elle ne conduisait pas elle-même, des enquêtes sont en cours secrètement pour tenter de retrouver surtout son chauffeur  et plusieurs autres personnes, dont les identités ne sont pas dévoilées.

En attendant, les résultats de confirmation de leurs statuts, selon le DRS de Kankan Dr Mohamed Sacko Sylla, les cinq (5) parents qui vivaient avec la porteuse du COVID-19, doivent encore rester en confinement au CTE,  pour au moins quatre (4) jours.

«  Nous allons faire d’autres tests. Dans quatre jours, on va faire des nouveaux prélèvements de leurs sangs pour les envoyés à Conakry. Quand on aura la confirmation de leurs statuts négatifs, on va les libérer», a-t-il

promis.Enfin, il faut signaler que depuis ce lundi 27 avril, ce premier cas confirmé de COVID-19 retrouvé sur le sol du Nabaya, a fait grimper la frayeur et la méfiance dans la cité. De nombreux citoyens regrettent surtout le fait que certains contacts ne soient pas sous le contrôle des autorités sanitaires de la ville.