Covid-19 à Fria : Rusal soupçonné de cacher des malades, la direction nie et persiste

0
608

Le dimanche dernier, la direction préfectorale de la santé a révélé que la préfecture de Fria a enregistré 6 cas positifs de coronavirus, tous des travailleurs de la société Rusal. Depuis cette annonce de ces cas, l’inquiétude plane dans la ville de Fria, surtout au sein de l’usine où ces personnes déclarées positives auraient côtoyé des centaines de travailleurs.

L’autre facteur qui crée la psychose, c’est la présence des Russes récemment rentrés de voyage dont les chauffeurs sont parmi les cas testés positifs.

Des révélations faites à guineenews, font état de plusieurs russes qui seraient également positifs au covid19. Mais que la direction de Rusal aurait préféré caché leurs résultats aux autorités locales dans le but de les prendre en charge à domicile.

« Ce sont les Russes qui sont venus avec la maladie et il y a un bon nombre d’entre eux, apparemment qui sont positifs. Alors de peur que le gouvernement ne monte au créneau en ordonnant la fermeture de l’usine, en attendant l’accalmie du virus, le responsable des ressources humaines a été corrompu, afin de ne pas déclarer le nombre exact des malades au sein de l’usine. D’où le nombre de 6 cas révélés, sinon c’est bien plus, mais le business passe en avant », nous a soufflé une source bien introduite dans le bled.

D’ailleurs, des proches de la direction nous ont récemment dévoilé le nom d’une dame russe, occupant un poste de responsabilité au sein de l’entreprise, qui serait atteinte de covid-19. Un cas dont le résultat a été délibérément soustrait des autres.

Cette femme est la patronne de l’un des quatre chauffeurs admis au centre de recherche epidémiologie-microbiologie scientifique de Kindia (CREMS).

Si nos sources soutiennent mordicus la positivité de certains cadres russes au virus, la direction de Rusal elle, rejette ces propos et insiste sur le fait que ce sont des Guinéens seulement qui seraient testés positifs.

« Pour le moment, nous n’avons aucune modification de notre commentaire officiel, qui indique le nombre de cas confirmés et leur localisation (CREMS). Seulement nous pouvons préciser que tous les cas confirmés et évacués vers le CREMS sont de nationalité guinéenne », nous a répondu le responsable de la communication de la boîte.

Une autre source proche de la direction préfectorale de la santé, nous a  confié que sur 55 prélèvements effectués, 54 résultats dont 6 positifs ont été déposés au niveau de la DPS. Où est passé le dernier résultat? De qui s’agit-il? sont autant des questions qui ne trouvent pas de réponse pour le moment.