Coopération économique et commerciale: la Chine et l’Afrique se concertent à Hunan

0
369

La première exposition économique et commerciale sino-africaine s’ouvrira ce jeudi à Hunan, la ville de Mao Zedong, le fondateur de la nouvelle Chine. Organisée par le gouvernement chinois, cette rencontre va accueillir plus de deux mille participants.  La Guinée sera représentée par le ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Dr Ibrahima Kalil Kaba, coordinateur Focac, Tibou Kamara et Gabriel Curtis, respectivement ministres de l’Industrie & des PME et des Investissements & des Partenariats Publics-Privés

Durant deux jours (27 au 28 juin), les autorités chinoises et des responsables africains aborderont des thématiques liées à la coopération économique et commerciale, la promotion des investissements privés et du commerce bilatéral, la coopération pour le développement agricole et infrastructurel, etc.

Jiang Zuxuan, le vice-ministre du Département de la Publicité du Comité provincial du Parti Communiste Chinois (PCC) du Hunan a déclaré cet après-midi, au cours d’une conférence de presse, que « c’est un grand honneur de recevoir des journalistes de 33 grands médias africains, pour des visites et des entretiens ».

Citant l’ancien président Mao Zedong, il dira que « la Chine et l’Afrique sont des frères qui ont souffert ensemble et nous devons nous entraider. Nous ne devons jamais oublier que ce sont les frères africains qui ont aidé la Chine à devenir membre des Nations Unies ».

Après avoir rendu hommage au père fondateur de son pays, il est aussi revenu sur  Yuan Longping, père du riz hybride qui « a de grandes perspectives de développement dans les pays africains ».

D’ailleurs, selon lui, la Guinée, le Libéria, l’Egypte et le Kenya ont enregistré des succès dans la plantation de ce riz par l’amélioration « de la production et les moyens de substance ».

Enfin, mentionne-t-il, la première exposition économique et commerciale sino-africaine « est organisée pour une coopération gagnant-gagnant, un bonheur partagé, une civilisation florissante, une sécurité conjointement préservée et une coexistence harmonieuse ».

Plus de 500 journalistes de 115 médias nationaux et étrangers sont accrédités pour l’événement, annoncent les organisateurs.