Choix du dernier qualifié pour la Coupe de la CAF: un membre de la Feguifoot avance une piste de solutions

0
427

Quel club va accompagner Horoya, Wakrya et Ashanti dans les campagnes africaines ? C’est la question à laquelle doit répondre le Comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football après l’arrêt des compétitions sportives en Guinée. En principe, c’est une place qui revient au vainqueur de la Coupe nationale. Boubacar 2 Barry, assistant du secrétaire général de la FEGUIFOOT parle d’un cas de force majeure et d’une jurisprudence. Néanmoins, il pense qu’en restant dans la logique de la qualification via la Coupe nationale, on peut prendre en compte les résultats de l’année dernière. Lisez son analyse :

« Je pense que ça revient à la jurisprudence de la Fédération. Le règlement de la Coupe nationale existe. Il est écrit dans ce document que les cas non prévus restent à la compétence exclusive du Comité exécutif de la Fédération qui est en charge de l’organisation de la Coupe nationale. Je pense que tous les yeux doivent être braqués vers la Fédération qui est la seule à trouver une alternative. Je ne peux donc pas vous dire autre chose que c’est un cas de force majeure, un cas de jurisprudence. Mais, il peut avoir des cas de figure. Si on reste dans la logique de la Coupe nationale, on peut reprendre le club vainqueur de la Coupe nationale passée ou le finaliste. S’il se trouve que ceux-ci sont déjà bien placés et qualifiés, on peut voir parmi les demi-finalistes. Dans tous les cas, il faut attendre de voir comment la Fédération va trancher sur ce cas typique. Ce qui rassure c’est que la FEGUIFOOT a par le passé géré d’autres situations exceptionnelles, même si elles n’ont pas été de même natures que celle de maintenant.»