BRI, des journalistes venus d’Afrique et d’Asie expliquent ses avantages sur le plateau de la CGTN

0
361

‘’Belt and Road,  My Story’’, c’est le nom d’une émission Talk-Show, animée par la journaliste vedette, Tian Wei, le 22 avril dernier, à la chaîne de Télévision CGTN.  Cette émission a réuni des journalistes africains et asiatiques ainsi que des Chinois pour parler des avantages des infrastructures réalisées par l’Initiative Ceinture et Route.

Avec Tian Wei, ces invités ont rivalisé pendant près de deux heures sur le plateau de la CGTN. Chacun, de son côté, évoquant avec fierté les avantages que procurent aux populations les infrastructures réalisées par la BRI (Belt and Road Initiative) et les bonnes perspectives de cette initiative chinoise.

Les routes et les ponts construits ont occupé les débats sous les applaudissements de l’assistance. Ainsi, selon les animateurs de cette Talk-Show, ces réalisations ont considérablement réduits le temps de voyage entre les localités et amélioré les conditions de vie des populations bénéficiaires et ce, grâce à cette initiative du président Xi Jinping, lancée en 2013. Si à l’époque, elle visait à relier les villes de l’ancienne route de la soie, aujourd’hui, son objectif est de réunir tous les continents pour construire « un avenir commun ».

C’est pourquoi, ils sont nombreux ces pays, de l’Afrique à l’Asie en passant par la Russie et l’Am&rique latine, à avoir les avantages  des ouvrages réalisés par la BRI. C’est le cas de l’Ouganda, du Kenya, de l’Egypte, de l’Ethiopie, de la Moldavie,  des Îles Fiji, de la Russie, etc.

Des journalistes, lauréats d’un concours organisé par CGTN, venus de ces pays ci-cités, ont chacun exposé sur les avantages que tirent aujourd’hui leur peuple grâce certes à la coopération entre la Chine et ces Etats.

D’ailleurs, aujourd’hui, il ne fait l’objet d’aucun doute, la BRI a eu l’adhésion de plus d’une centaine de pays et d’organisations internationales.

En plus, on peut affirmer sans risque de se tromper que la BRI  a créé un pont entre les peuples et suscite un air d’espoir  à travers le monde avec des lendemains meilleurs. C’est la conclusion tirée par ces animateurs sur le plateau de la CGTN.