Bavure policière à Labé : agressée par un agent communal, une femme perd deux dents

0
301

Les faits remontent à la semaine dernière, quand une vive altercation a éclaté au marché central de Labé entre un agent de la garde communale et une vendeuse de condiments aux abords du marché Yenguéma. Ainsi, l’agent communal aurait violement bastonné la femme qui, dans la foulée a perdu deux dents. Admise d’urgence à l’hôpital régional de Labé, la femme aurait déposé une plainte juste après s’être rétablie de ses blessures.

Alpha Diallo, fils de la victime tente de retracer la scène : « c’est mon  grand frère qui m’a appelé pour me dire que ma maman a été agressée par un agent communal appelé Yéro ; qu’elle a même été hospitalisée. Je suis venu trouver qu’elle tremblait même. Selon les informations, il l’a trouvée au marché avec un sachet de condiment et s’est jeté sur elle. Il l’aurait poussée  et elle est tombée sur le goudron. Elle est blessée aux pieds et a perdu  2 dents,  et ne peut même pas parler avant d’être admise aux urgences de l’hôpital régional », soutient-il.

Le conseil communal de Labé s’est saisi du dossier pour assurer non seulement les soins médicaux de la victime mais aussi pour rappeler ses agents à l’ordre comme l’explique ici Mamadou Aliou Laly Diallo, le maire de la commune urbaine : « la première disposition que nous avons prise, c’est de leur dire d’envoyer la femme à l’hôpital. J’ai exigé à ce qu’elle soit prise en charge par l’agent ou par la garde communale elle-même. On les a pas envoyés en ville pour bastonner des gens ; donc quel que soit le comportement de la femme ils doivent pouvoir se retenir», déplore le maire.

Interrogé ce mardi 21 juillet 2020, El Hadj Ciré Baldé, proche de la victime annonce la constitution d’une plainte contre l’agent en question : « on a quitté l’hôpital et elle est actuellement à la maison. Nous sommes animés par un sentiment de désolation parce que la famille s’est même mobilisée pour déposer une plainte contre l’agent du nom de Yéro malgré que les agents de la garde communale nous aient fait savoir que Yéro était introuvable. Mais il faut signaler qu’aujourd’hui Yéro a repris ses activités dans la ville de Labé. Nous demandons à monsieur le maire de s’impliquer vraiment parce que la garde communale est sous son autorité. D’user de tous leurs moyens pour vraiment traduire ce monsieur devant la justice », plaide-t-il.

Pour le maire, des sanctions seront prises dans un bref délai : « j’ai demandé au commandant de la garde communale de renvoyer l’agent si toutefois il est fautif. C’est son plein droit de porter plainte si elle estime avoir raison. En tout cas la commune fera ce qu’elle doit faire, nous n’accepterons pas que quelqu’un fasse du tort aux citoyens. Et nous demandons aussi aux citoyens de nous soutenir parce que les agents de la garde communale ont pour rôle en ville, de faciliter les choses aux citoyens», martèle Mamadou Aliou Laly Diallo.

Une affaire, il faut le reconnaître qui a failli  provoquer des soulèvements dans la ville, car pour plus d’une personne, ces agents ne sont pas à leur première bavure.