Axe Hamdallaye-Kagbélén : plus de 11 mille élèves ont été exemptés des frais scolarité grâce à Alpha Condé (ministre)

0
611
Mory Sangaré, ministre

La traditionnelle conférence de presse des membres du gouvernement a connu le passage du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation ce lundi 9 décembre 2019. L’occasion a été saisie par Mory Sangaré de vanter les acquis des autorités de la troisième République dans le secteur éducatif sous le leadership du président Alpha Condé.

Selon le conférencier, à l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir en 2010, il n’y avait pratiquement pas d’écoles publiques le long de l’axe Hamdallaye Hamdallaye-Kagbelen en passant par Bambéto, Cosa et Sonfonia, et même pas d’espaces pour en construire.

« Tenant compte des difficultés des parents d’élèves qui supportent les frais de scolarité de leurs enfants dans des établissements privés, le président de la République a décidé de racheter huit écoles pour accueillir un minimum de 11.200 élèves », a-t-il indiqué.

Poursuivant, M. Sangaré qui a été nommé ministre en mai 2018, a brandi des résultats auxquels lui et son Cabinet sont parvenus.

« A mon arrivée à la tête du ministère de l’Education nationale et l’Alphabétisation, je m’étais engagé à poursuivre des actions qui étaient entreprises. Nous avons trouvé que les écoles Africof étaient en train d’être abandonnées au profit de la location de d’autres écoles à coup de milliards de nos francs. Et nous avons demandé à ceux qui nous louaient des bâtiments, d’accepter de nous les vendre. De discussions en discussions, nous sommes tombés d’accord et les contrats ont été finalisés », a déclaré l’orateur.

Aux dires du ministre de l’Education nationale, toutes ces écoles, désormais publiques, sont occupées par des élèves.